« Vous êtes bien au 06.62.7... "  Etre « bien » dans son corps c'est être au bon endroit dans son corps, c’est être dans SON corps. Les personnes « mal » dans leur peau ne sont effectivement pas dans LEUR peau.

           Parce qu'elles manquent de certaines compétences - notamment dans le domaine des émotions et de la communication - les personnes souffrant de troubles du Comportement Alimentaire ne supportent pas de se sentir déstabilisées. Elles appréhendent en permanence les situations qui les placent en mauvaise posture et sont prêtes à tout pour y échapper. Afin d’éviter toute source d’émotion elles mettent tout en œuvre pour que les autres soient gentils avec elles : Elles se montrent agréables en toutes circonstances, souriantes, bienveillantes, à l'écoute, intéressées par tout ce qui se dit, se montrent plutôt d'accord. Elles choisissent souvent de se taire et de se laisser faire… Surtout ne pas s'opposer, ne pas froisser, ne pas déplaire.

          Pour que les autres ne les agressent pas les patientes effacent leur propre personnalité au profit d'une personnalité caméléon, s'adaptant à leur interlocuteur en permanence. Elles jouent presque tout le temps un rôle qui n'est pas le leur. Les personnes boulimiques et hyperphagiques ont du caractère - d'ailleurs leur entourage les perçoit souvent comme des personnes solides - mais pas leur VRAI caractère. Ce qu'elles donnent à voir à l'extérieur ne correspond pas à qui elles sont à l'intérieur ; les patientes que je reçois le disent très bien elles-mêmes : « Je ne montre jamais qui je suis vraiment ».

          Comment se sentir dans SA peau quand on se glisse en permanence dans la peau d’une autre ? Impossible ! Pour se sentir bien dans sa peau il est nécessaire d’être soi - tout le temps, et avec tout le monde – de faire en sorte que ce que l’on donne à voir de l’extérieur soit identique en tous points à qui l’ont est à l’intérieur. Mais comment savoir qui l’on est me direz-vous. C’est simple : En se mettant aux services de ses émotions. Cette compétence peut se développer à tout âge, et quelle que soit l’ampleur du trouble alimentaire dont souffre la personne. Les thérapies Actives peuvent vous y aider, « Être bien dans son corps  c’est comme tout, ça s’apprend ! ».

Article écrit par Barbara Verhaeghe, Thérapeute TCA

Retrouvez tous les articles de Barbara Verhaeghe sur le site www.pleinement-soi.com